dimanche 17 septembre 2017

Le pays des Tchokos

Pays des lions, pays des gens forts en tout,
Surtout, pays où le tchoko est une mœurs ;
Le fonctionnaire, payé pour servir le pays,
Exige le tchoko pour servir le citoyen
Et s’arrange pour que l’Etat lui paye aussi le tchoko
Au moyen des doubles voire de plusieurs salaires.
Le commerçant ; même lui exige pour vendre, le tchoko.
Cela se passe Afrique, et au pays des lions,  
En tout indomptables, et surtout en Tchoko,
Cette pratique qui veut qu’on paye pour être servi ;
Pour rentrer dans ses droits , même pour vivre.

Le pays des indomptables tchokeurs ;
Le pays où, ne pas tchoker est incompréhensible :
Tu veux respirer ?
Il faut tchoker ;
A l’hôpital, pour être pris en charge,
Il faut donner le tchoko.
Tu entre dans un bar,
Il faut tchoker pour être servi.
Tu entre dans une boutique,
Il faut Tchoker pour acheter une marchandise.

Tu es justiciable et réclame la justice
Tchokes donc pour être entendu.
Tu as tchoké ; tu es entendu ;
Tu veux que de ton côté penche le plateau de la justice,
Donne le tchoko.
Tu veux faire une pièce d’identité,
Tchokes pour que ton dossier soit traité ;
Tu veux créer une entreprise ?
Pour la réussir il faut tchoker.

Tu as de l’argent à la banque,
Pour rentrer en possession  de ton épargne,
Il faut donner le tchoko.
Ne laisse pas ton épargne à la banque,
Tes orphelins ne la toucheront jamais,
Et pour le meilleur des cas il leur faudra laisser la moitié
En tchoko pour rentrer en possession du reste.
Pour toucher sa retraite, le récipiendaire fait des démarches,
Il doit tchoker  s’il veut compter parmi les  heureux.
Le petit fonctionnaire, pour percevoir son traitement,
Doit tchoker.

Tu veux parler à un chef ?
Ii faut tcoker.
Tu n’as pas réussi ta démarche ; as-tu tchoker ?
Celui qui ne réussit pas au pays des indomptables,
C’est celui qui n’a pas tchoké, dit la légende.
Le pays des lions, indomptables en tout, est mal parti ;
Penchez-vous sur son chevet, bonnes gens,
Gens de la bonne honnêteté dépêchez-vous,
Soyez prompts et hardis et n’acceptez pas le tchoko ;
Ne soyez ni tchokeurs ni tchokés.

Daniel Tongning

17 septembre 2017